Vers les années 1960, en Californie, naquit le Ragdoll probablement par le mariage d’une chatte de gouttière blanche aux poils longs et d’un Sacré de Birmanie. Les chatons issus de ce mariage étaient très différents de ce que connaissait Ann Baker, qui remarqua alors que ceux-ci avaient tendance à se relaxer complètement lorsqu’on les prenait dans les bras. Toute heureuse de cette découverte, Ann Baker décida de fixer cette race nouvelle et la nomma RAGDOLL (en anglais Rag : chiffon et DOLL : poupée).




La légende  prétendit aussi que le faible tonus nerveux de ces chats était du à un accident de la circulation survenu a la mère peu avant de mettre bas. Celle-ci aurait transmis à sa descendance cette particularité, considérée comme une séquelle de son traumatisme. Bien évidemment, cette explication n’a aucune valeur scientifique, mais elle contribua largement a faire du ragdoll une curiosité aux Etats Unis…

 

En 1971 Anne Baker fonde l International Ragdoll Cat Association (I.R.C.A)  aux USA et en 1987 pour la Grande-Bretagne. Ce n’est qu’en 1986, que la France tomba sous le charme de ces chats au regard foudroyant.
Comme le Maine coon, il s’exporte aujourd’hui avec succès en Europe et en Océanie
Depuis cette date, on ne marie les Ragdoll qu'entre eux